Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nature Passion

Nature Passion

Photographie animalière de la Baie de Somme et du Brabant Wallon, mais également de mes nombreux voyages (Norvège, Croatie, Pyrénées, Canaries...)


Les grands mammifères de la côte picarde (Baie de Somme et Baie d'Authie)

Publié par Vanderschueren Bertrand sur 5 Septembre 2015, 08:55am

Catégories : #synthèse

La Picardie maritime accueille plusieurs dizaines d'espèces de mammifères allant de la Musaraigne aquatique au Sanglier. La Baie de Somme a également l'honneur d'accueillir la plus grande colonie de phoques en France avec plus de 400 Phoques veaux-marins et 100 Phoques gris en été! Le Phoque veau-marin (Phoca vitulina) se reproduit sur place (plusieurs dizaines de naissances par an), mais le Phoque gris (Halichoerus grypus) est principalement un estivant. Depuis quelques années, on note des cas de femelles gestantes dans les estuaires (Somme et Authie) aboutant parfois à une naissance en hiver.

La Baie d'Authie héberge une petite population de quelques dizaines d'individus, mais la reproduction est assez rare (une naissance par an pour le Phoque veau-marin).

Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)
Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)
Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)
Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)
Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)
Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)

Phoques veaux-marins en Baie d'Authie (cliquez pour agrandir)

Principalement des Phoques gris, Baie d'Authie
Principalement des Phoques gris, Baie d'Authie

Principalement des Phoques gris, Baie d'Authie

La colonie de phoques en Baie de Somme est beaucoup plus importante que celle de la Baie d'Authie. Mais ironiquement, ils sont plus difficiles à trouver car les phoques se reposent au centre de l'estuaire. Pour éviter les dérangements, il faut garder une certaine distance avec les groupes de phoques. De toute façon, la colonie est surveillée de très près par des bénévoles pour éviter que les promeneurs inconscients dérangent la colonie.

Le troisième mammifère marin qui s'observe régulièrement en baie est le Marsouin commun, dont de nombreuses carcasses s'échouent sur la côte chaque année. Il est aussi possible de le voir au large grâce à une longue vue (Quend, Cayeux-sur-Mer).

Phoque veau-marin isolé en face du Hourdel

Phoque veau-marin isolé en face du Hourdel

Phoques veaux-marins en face de Saint-Valéry-sur-Somme
Phoques veaux-marins en face de Saint-Valéry-sur-Somme

Phoques veaux-marins en face de Saint-Valéry-sur-Somme

Sur la deuxième photo, on peut voir une barque de Picardie Nature, l'association qui est chargée de la protection et du suivi de la population de phoques en Baie de Somme. De nombreux jeunes Phoques veaux-marins sont retrouvés morts ou épuisés en été. Les individus vivants sont ensuite pris en charge par Picardie Nature.

Phoques veaux-marins et gris en face du Hourdel
Phoques veaux-marins et gris en face du Hourdel

Phoques veaux-marins et gris en face du Hourdel

Le massif dunaire du Marquenterre s'étend sur plus de 3000 hectares entre la Baie d'Authie et le Crotoy. Une grande partie de ce massif est privé (de Quend au parc ornithologique du Marquenterre), mais des sorties crépusculaires sont organisées pour observer la faune sauvage.

Les dunes boisées accueillent les grands mammifères (Chevreuil Européen, Sanglier...), tandis que les dunes blanches sont colonisées par des dizaines de Lapins de garennes.

Massif dunaire du Marquenterre

Massif dunaire du Marquenterre

Le Chevreuil Européen (Capreolus capreolus) est très répandu et s'observe sur tout le littoral, même s'il a tendance à éviter les bas-champs de Cayeux.

Chevreuil Européen sur la plaine de la Vanne
Chevreuil Européen sur la plaine de la Vanne

Chevreuil Européen sur la plaine de la Vanne

Chevreuil Européen dans le massif dunaire du Marquenterre

Chevreuil Européen dans le massif dunaire du Marquenterre

Le Sanglier (Sus scrofa) est très commun dans le massif dunaire du Marquenterre et en moindre mesure aussi dans les basses vallées de l'Authie et de la Somme. Il n'est pas rare de rencontrer des sangliers tôt le matin sur la plage ou en baie, car ils vont se nourrir de moules et de crustacés à marée basse.

Cet été, deux sangliers ont semé la pagaille dans le petite village de Quend-Plage-les-Pins, renversant des poubelles et pénétrant dans les jardins. Les villageois et touristes locaux ont dû ramasser à plusieurs reprises les déchets dans la matinée.

Sanglier dans le massif dunaire du Marquenterre
Sanglier dans le massif dunaire du Marquenterre
Sanglier dans le massif dunaire du Marquenterre
Sanglier dans le massif dunaire du Marquenterre

Sanglier dans le massif dunaire du Marquenterre

Le Mouflon de Méditerranée (Ovis gmelini musimon x Ovis sp.) est un hôte hors du commun en Baie de Somme, présent dans les massifs dunaires depuis les années 80. Aujourd'hui, entre 250 et 300 individus sont présents dans les dunes du Marquenterre. Son aire de répartition se situe principalement entre Quend-Plage et le parc du Marquenterre. Mais les mouflons sont en train de se répandre sur le territoire picard depuis plusieurs années, principalement vers l'est. Une deuxième population s'est dorénavant installée dans les bas-champs de la Maye (Champ Neuf) et quelques individus se sont sûrement aventurés plus loin jusqu'à Rue. Ces animaux atteindront probablement la Forêt de Crécy dans les années à venir. Selon des ornithologues locaux, un individu a même était vu non loin de la Baie d'Authie à l'intérieur des terres!

Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre
Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre
Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre
Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre
Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre
Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre

Mouflons de Méditerranée dans le massif dunaire du Marquenterre

Mouflons de Méditerranée dans les polders de la Maye

Mouflons de Méditerranée dans les polders de la Maye

Pour terminer cet article, voici le Lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus), présent sur absolument tout le littoral. Il affectionne particulièrement les terrains rases comme les bas-champs de Cayeux (Hâble d'Ault), les dunes blanches (Pointe de Routhiauville et de Saint-Quentin) et le bord des routes (entre Le Crotoy et Noyelles-sur-Mer).

Le cousin du lapin, le Lièvre d'Europe, est plus rare car absent dans les massifs dunaires. Personnellement, je l'ai uniquement observé à Saint-Firmin-les-Crotoy et à Saint-Valéry-sur-Somme.

Hâble d'Ault

Hâble d'Ault

Le Lapin de garenne pullule dans les bas-champs de Cayeux
Le Lapin de garenne pullule dans les bas-champs de Cayeux

Le Lapin de garenne pullule dans les bas-champs de Cayeux

Lapin de garenne dans le massif dunaire du Marquenterre

Lapin de garenne dans le massif dunaire du Marquenterre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents